flag-usa France

DIC - Corrélation numériques d'images

image of helmet dic test

Les caméras capturent un événement sous forme d’images fixes ou de vidéo, observent le monde du point de vue de l’utilisateur, et enregistrent cet événement selon la vision de l'observateur. On dit qu’il y a toujours trois points de vue dans chaque histoire. Il en va de même pour chaque événement, qui peut être observé sous de nombreux angles. La corrélation des images numériques (DIC) sort du point de vue unique normal et permet aux chercheurs d’accéder à des données qu’ils ne pourraient pas observer à travers un seul objectif.

Pour consulter une analyse approfondie des applications en laboratoire et notamment de la corrélation des images numériques, veuillez télécharger notre livre blanc « Les caméras à haute vitesse soulignent les atouts de la corrélation numérique d’images  ».

Pourquoi choisir des caméras rapides pour la corrélation numérique d’images ?


Gérer la vitesse et assurer la clarté

Lors de l’enregistrement de tout événement, et en particulier des événements à grande vitesse comme les jets d’eau ou les explosions, les choses vont tellement vite qu’elles sont presque invisibles à l’œil nu. Souvent, nous ne voyons même pas voir l’événement se produire, nous n’en observons que le contrecoup. Les caméras à haute vitesse utilisées pour enregistrer ces situations doivent veiller à ce que la vitesse de l’action soit ralentie jusqu’à un niveau gérable, et que le scientifique soit capable de voir clairement tous les détails possibles. Les capteurs utilisés dans les caméras Phantom œuvrent pour répondre à ces deux exigences.

Avec des taux d’image disponibles allant de quelques centaines à plusieurs milliers d’images par seconde (fps), et de 25 000 pixels à 1 mégapixel et jusqu’à plus de 1 000 000 images par seconde à une résolution réduite, les caméras Phantom à grande vitesse sont idéales pour la corrélation des images numériques et quasiment tout autre événement à grande vitesse que vous pouvez leur présenter. Les capteurs de nos caméras repoussent également les limites de la sensibilité à la lumière pour contribuer à l’obtention de la « Qualité d’image Phantom » et d’images aux détails exceptionnels donnant lieu à des données fiables.


De multiples angles pour une analyse en 3D

Dans ce cas, plus il y en a, mieux c’est ! Avec plusieurs angles les scientifiques reçoivent plusieurs flux de données et une « image » plus complète de ce qui se passe. La corrélation d’image numérique permet d’analyser la déformation des formes et les radiations à partir d’un point d’origine. Grâce à des caméras distinctes filmant à partir de directions différentes, parfaitement synchronisés dans le temps, la perspective est renforcée et les effets sur l’objet de test sont bien documentés. Avec plusieurs angles, et grâce à un logiciel spécialisé, il est également possible d’obtenir des images numériques en 3D. La corrélation d’image numérique et l'imagerie en 3D permettent de capturer tous les points d’intérêt et non pas uniquement l’impact en lui-même.


Des résultats s’appuyant sur des techniques discrètes

L’imagerie traditionnelle en 3D nécessite l’application laborieuse de dizaines de capteurs minuscules sur l’objet à tester. Il faut donc déployer beaucoup de temps et d’efforts pour veiller à ce qu’ils soient répartis de manière homogène et qu’ils ne nuisent pas aux résultats. La corrélation d’image numérique à l’aide de caméras à grande vitesse supprime une partie entière du processus d’imagerie en 3D. En utilisant un mouchetis (modèle d’éclaboussure de peinture aléatoire) comme point de focalisation, le temps de préparation de la caméra rapide est considérablement réduit. Il est possible d’analyser la façon dont un objet se déplace, vibre, ou change de forme librement en post-production, au moyen d’un programme informatique qui se concentre sur les éclaboussures de peinture appliquées.

image of Miro 321
Miro 321S

La Phantom Miro 321S est compacte et abordable. Les configurations multi-caméras avec synchronisaton commune pour une prise de vue multi-angles sont très simples à mettre en oeuvre. Le capteur 2 Mpx capture facilement les détails des chocs et vibrations. 

Phantom VEO
VEO 410L

La caméra rapide Phantom VEO410L est conçue pour les laboratoires. Elle est dotée de connecteurs simples et d’un corps compact. Utilisée avec d'autres caméras, elle produit des images 3D nettes, permettant des observations détaillées.

image of v2640
UHS v2640

La caméra rapide Phantom v2640 intégre un capteur haute résolution 4 Mpx à des fréquences d'images très élevées. La gestion embarquée des images via le CineMag assure la sécurité des données. Ceci est primordial lors de l’enregistrement d’événements uniques ne pouvant être reproduits.

image of v1212
UHS v1212

La Phantom v1212 est la caméra d’entrée de gamme de la série à ultra-haute vitesse UHS. Intégrant le même grand capteur 1 Mpx que les autres caméras UHS, le modèle v1212 offre une sensibilité élevée et des vitesses rapides pour les essais DIC.