flag-usa France

Flux de travail

Image of Warped Perception workflow setup

En matière d’imagerie à haute vitesse, la préparation est primordiale. Avant de commencer, vous devez comprendre ce que vous attendez de l’image, de l’environnement dans lequel l’événement aura lieu et savoir si vous aurez ou non accès à des éléments de base tels qu’une alimentation électrique afin de garantir votre succès.

Pour une compréhension plus approfondie des facteurs à prendre en compte dans la planification d’un flux de travail fructueux d’imagerie à grande vitesse, veuillez télécharger notre livre blanc gratuit, « L’optimisation des flux de travail pour les applications d’imagerie à grande vitesse. »


Pourquoi faut-il bien réfléchir avant de sélectionner une caméra rapide ?


Gestion des données

Le premier élément à prendre en compte est la quantité de données que vous devrez traiter pour obtenir votre prise de vue. Fréquences d’images élevées ou tailles de fichiers plus larges à des résolutions supérieures. Des dispositifs de mémoire embarqués seront-ils utilisés ou un ordinateur sera-t-il relié directement pour procéder au téléchargement ? Les fichiers RAW (CineFiles) sont plus efficaces et mieux adaptés à la mesure scientifique. Mais ils nécessitent de grandes quantités de données.

Transferer de grandes quantités de données entre chaque prises de vue et vers un dispositif de stockage sûr est une phase très importante.  Par exemple, une vidéo de 2 secondes composée d’images de 1 Mpx à 10 000 images par seconde représente un fichier brut de 30 Go. Les options de gestion des données sont les suivantes :

  1. Enregistrer sur un logiciel au moyen d’une connexion Gb Ethernet = 15 minutes ou plus
  2. Procéder à un transfert sur 10 Gb Ethernet = 2 minutes
  3. Utilisez un CineMag embarqué = moins d’1 minute
  4. Utilisez l’option Multi-Cine sur les caméras dotées d’une grande mémoire = instantané. Autrement dit, il n’y a aucune interruption ni aucun examen des données avant leur téléchargement.

Chaque option présente des avantages et des inconvénients qu’un expert Phantom dûment formé pourra vous expliquer en détail si vous le souhaitez.  


L'Environnement

Les contraintes environnementales sont des facteurs déterminants lors de la sélection des connexions et des options qui seront disponibles au cours du fonctionnement de la caméra rapide. De nombreux laboratoires et environnements d’essais en salle s’appuient sur des logiciels et sur une connexion Ethernet physique pour faire fonctionner la caméra et transférer les données. Il s’agit d’une option relativement simple qui fait appel à des connecteurs et une interface facilitant l’utilisation d’une caméra Phantom.

Dans les environnements en plein air et à distance, la caméra doit fonctionner seule, sans connexion logicielle, pour assurer un succès optimal. Choisir une caméra dotée de commandes embarquées ou d'un pilotage à distance, fonctionnant sur batterie et utilisant des supports amovibles non volatiles (tels que CFast ou CineMag) pour le téléchargement et un stockage sécurisé des vidéos.


Limites des durées d’enregistrement

Pendant combien de temps souhaitez-vous enregistrer ? Il convient de tenir compte de la durée d’enregistrement, non seulement de l’événement en lui-même, mais aussi des périodes avant et après l’événement. Plus la quantité de mémoire vive d’une caméra Phantom est élevée, plus le nombre de secondes d’enregistrement à des taux d’images élevés sera élevé.

Certaines applications nécessitent parfois plusieurs minutes d’enregistrement à des fréquence d'images faibles pour capturer un événement dans son intégralité. L’enregistrement direct sur CineMag est un moyen d’y parvenir. S’il vous faut encore plus de temps, on peut envisager une caméra streaming. Grâce au protocole CXP, ces caméras capturent les images sur un enregistreur séparé et ne sont limitées que par la capacité de mémoire du système auquel elles sont reliées.

image of v2512
UHS v2512

La Phantom v2512 est parfaite pour les situations exigeant la capture répétée d’images à des intervalles très rapprochés. Le CineMag non volatil garantit la sécurité des données et le 10Gb Ethernet réduit les temps d’arrêt lors du téléchargement de grandes quantités de données.

image of flex4K gs
Flex4K GS

La Flex4K GS est doté de commandes embarquées sur la caméra et bénéficie d’une compatibilité avec les batteries standards. Elle peut ainsi être utilisée en toute autonomie. La mémoire de stockage CineMag conserve les images haute résolution en toute sécurité jusqu’à leur téléchargement sur un ordinateur.

Phantom VEO
VEO 710S

La VEO 710S intègre des connecteurs et fonctionnalités supplémentaires, offrant une plus grande portabilité et une polyvalence accrue. La connexion 10Gb Ethernet permet de télécharger rapidement les fichiers conservés dans la mémoire embarquée. 

image of Miro LC
Miro LC311

La Miro LC311 intègre de nombreuses fonctionnalités qui améliorent le rendement du workflow. L’écran LCD sur la caméra autorise la lecture rapide des données et le CineFlash embarqué conserve les images en toute sécurité. Le support batterie lui confère portabilité et flexibilité.