Lors de la quarantaine COVID-19, Kyle et sa famille ont utilisés les matériaux présents dans leur maison pour réaliser une grande installation Schlieren par background BOS (Background Oriented Schlieren). La technique BOS permet aux chercheurs de visualiser de très légères modifications dans l'air. Cette technique est sensible aux gradients d'indice de réfraction qui peuvent être générés lors de changements de pression atmosphérique, de température, de composition et de densité. Par conséquent, il permet la caractérisation de la dynamique des gaz pendant la conversation, la toux et les éternuements, avec et sans l'utilisation d'un masque. La configuration comprend une caméra haute vitesse et un plan blanc composé de petites taches noires espacées (mouchetis). Lorsqu'une personne tousse, la perturbation dans l'air est captée par le traitement BOS (fourni par Lavision Inc). Plus la perturbation de l'air est importante, plus le mouvement est détecté dans le mouchetis. Le logiciel présente en couleur les minuscules changements observés en arrière-plan.
Schlieren Setup